Le fabuleux destin d’une plante hors du commun

- - Vagabondage

Piquante, stimulante, vigoureuse… je suis une véritable panacée. Aux multiples bienfaits, je possède bien plus de qualités que de défauts. Mal aimée, je présente pourtant des vertus insoupçonnées. Redoutée et cependant utilisée comme philtre d’amour dans la Grèce Antique je suis la meilleure amie de l’homme. Qui suis-je ?

L’ortie : une plante à redécouvrir de toute urgence

Connue et utilisée depuis l’antiquité, je suis un véritable trésor de bienfaits pour votre santé. Considérée à tort comme une mauvaise herbe, je suis malmenée, combattue avec férocité alors que je possède d’innombrables vertus. Ignorée par mes contemporains pour ma mauvaise réputation qui m’a durant bien trop longtemps ostracisée. Pourtant de nombreux écrivains ont rendu hommage à ma condition comme Victor Hugo dans Les Misérables. Facilement identifiable par mes feuilles dentelées, qui ne s’y est pas malencontreusement frottées. Plante médicinale par excellence, ce sont justement mes poils urticants qui me permettent ainsi de proliférer dans vos talus et autres terrains vagues dans tous les endroits tempérés du globe. Adulée par les Grecs et les Romains je faisais jadis partie des cures de printemps. Utilisée aussi en médecin ayurvédique et dans la médecine amérindienne, je suis à nouveau l’amie des jardiniers bio pour fertiliser leurs potagers. Ma fibre comme celle du lin et du chanvre sert à la fabrication de tissus pour des vêtements éco-conçus. Mon nom commun est la grande ortie ou encore ortie des jardins. Ce sont mes parties aériennes, mes racines ainsi que mes graines qui sont utilisées pour vos différents usages.

L’ortie : ses propriétés médicinales

Les bienfaits de l’ortie

Considérée comme un tonique général, j’ai la réputation de redonner vigueur, tonicité, force et courage à celle et celui qui me consomme. Riche en chlorophylle, protéines et minéraux j’excelle sans prétention aucune dans bien des domaines. Ces messieurs et cela depuis l’antiquité m’en remercie ! Je suis :

  • Adaptagène : je stimule le système immunitaire et booste l’organisme. Je régularise ainsi les fonctions de l’organisme. Chouchoute des sportifs, j’apporte résistance physique à tous ceux qui en ont besoin.
  • Dépurative et diurétique : ma capacité à éliminer les toxines me positionne en tête de liste de toutes cures de printemps.
  • Anti-anémique : je suis en pole position en ce qui concerne ma teneur en fer assimilable.
  • Anti-allergique : certain irait jusqu’à fumer mes feuilles une fois séchée. J’émets toute fois quelques réserves.
  • Alcalinisante : je régule avec aisance votre équilibre acido-basique malmené par une alimentation bien trop souvent acidifiante (si, si).
  • Reminéralisante : ma richesse en minéraux tels que le fer, le calcium, le magnésium etc… me place une fois de plus en tête de liste dans le hit parade des plantes les plus reminéralisantes (non je n’ai absolument pas la grosse tête).
  • etc…

Je suis aussi une aide précieuse pour les adolescent(e)s qui luttent désespéramment contre des problèmes d’acné mineur. Sans oublier que mes nombreuses propriétés contribuent également à renforcer les cheveux et ainsi à lutter contre leurs chutes. Certains me louent aussi des vertus dans des cas d’eczémas, psoriasis etc…

Mise en garde

Quelques contre-indications sont à souligner. Il serait avisé aux femmes enceintes de m’éviter quelques temps de même aux mamans qui allaitent. Attention aussi aux personnes souffrantes de problèmes rénaux. Quelques réserves sont aussi émises concernant les personnes asthmatiques.

Même si à ce jour il n’y a aucune toxicité qui a été proclamée à mon égard, je tiens tout de même à rappeler que tout abus peut être néfaste, à bon entendeur !

Amicalement vôtre,

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *